La rentrée scolaire approche et avec elle les nombreuses incertitudes liées à la crise sanitaire du COVID-19.

Une rentrée qui se fera masquée pour les enseignants et de nombreux élèves et qui va demander un peu plus d’organisation que d’habitude, aussi bien pour le personnel enseignant que pour les enfants et leurs parents.

 

Port du masque généralisé dès le collège…

Le port du masque en milieu scolaire sera systématique et obligatoire dès la rentrée pour chaque adulte, collégien et lycéen. Si les enfants de moins de 11 ans ne sont pas concernés par cette mesure, qui serait jugée trop compliquée à mettre en place chez les plus jeunes, les professeurs des écoles et de maternelles quant à eux seront obligés de faire classe en portant un masque toute la journée.

Bien que le protocole soit le même pour tous, il convient d’être plus vigilant dans le cas des enfants atteints d’une ou plusieurs pathologies chroniques.
Si, fort heureusement, les infections au COVID-19 chez les enfants ne sont que très rarement sévères, chez certains enfants à la santé déjà fragile, les symptômes habituels de leur maladie chronique peuvent compliquer le diagnostic du COVID-19, voire de les aggraver.

Pour ces raisons, les enfants avec des maladies chroniques doivent être d’autant plus vigilants lors de leur retour à l’école. En cas d’inquiétude, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant qui sera en mesure d’analyser si l’état de santé de votre enfant nécessite de continuer l’enseignement à distance, ou s’il est tout à fait en mesure de retrouver ses camarades dès lundi, avec quelques précautions supplémentaires.

… Mais avec quelques exceptions

Même si le port du masque devient obligatoire en milieu scolaire, aussi bien en cours que pendant les récréations, une dérogation à ce protocole sanitaire est possible dans les cas où le port du masque serait manifestement incompatible avec une activité précise.

Repas à la cantine, nuit en internat, pratique sportive… Autant de situations qui nécessiteront d’enlever les masques, et où la vigilance et le respect des gestes barrières seront d’autant plus importants.

 

Une rentrée qui implique une certaine organisation

Selon les dernières recommandations officielles, il est recommandé de changer de masque toutes les 4 heures. Avec un port du masque constant à l’école, de l’arrivée de l’enfant le matin à son départ le soir, pour suivre ces recommandations, un enfant devrait porter 3 masques différents chaque jour.
Un protocole qui peut très vite représenter une somme plus que conséquente pour les familles.

Une solution pour limiter les coûts : équiper vos enfants de masques en tissu.

Important : pour éliminer toute trace du virus, les masques doivent être lavés à minimum 60°C.

Si votre stock de masques est suffisant, vous pouvez laisser vos masques 48h à l’air libre après les avoir portés. Le virus ne survit sur les surfaces que quelques heures, cela vous permettra d’éviter d’enchainer les lessives.

Par ailleurs, les masques en tissu peuvent devenir, grâce à leur personnalisation, un véritable accessoire de mode qui favorisera son adoption par vos enfants, et ainsi le respect des gestes barrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.