Asthme : les bons comportements pour mieux vivre au quotidien

Plus de 4 millions de français sont asthmatiques. Un nombre qui ne cesse de croître, puisqu’il augmente de moitié tous les 10 ans ! Si l’asthme, surtout dans ses formes sévères, peut être une maladie handicapante, des solutions existent pour mieux le vivre au quotidien.

 

Connaitre sa maladie

 

Mieux vivre sa maladie chronique commence par mieux connaitre sa maladie chronique. L’asthme se manifeste par une inflammation des voies respiratoires qui provoque une gêne à respirer, voire des crises d’asthme. Lors d’une crise, la paroi des voies respiratoires gonfle, ce qui réduit le débit de l’air inspiré et expiré. Une sensation oppressante qui peut provoquer en plus des crises de panique.

Comprendre et repérer ce mécanisme permet à l’asthmatique de ne pas paniquer et d’avoir les bons réflexes pour réduire cette inflammation des voies respiratoires et retrouver une respiration normale. 

 

Trouver le bon traitement

 

Trouver le traitement adapté commence par en parler avec ses soignants. En adoptant un suivi régulier avec votre médecin traitant, voire un allergologue pour les cas qui ne nécessitent, vous permettra de trouver le meilleur traitement et de l’adapter quand c’est nécessaire.

Et non, les traitements contre l’asthme ne se limitent pas aux inhalateurs ! Même si l’injection de corticoïdes par inhalateur est une excellente réponse aux crises, des traitements de fond existent pour réduire votre sensibilité aux allergènes, améliorer votre souffle et prévenir la survenue de crises. Acupuncture, Cures thermales et pratique sportive adaptée sont autant de moyens de réduire les nuisances dues à l’asthme au quotidien dont vous pouvez parler avec votre médecin traitant.

 

Le shiatsu pour mieux maitriser son souffle

 

Le shiatsu et l’acupression peuvent être bénéfiques pour améliorer la qualité de vie si vous êtes atteint d’asthme. Une combinaison d’acupression et de massage shiatsu a montré chez certains patients atteints de gênes respiratoires une amélioration significative de leurs capacités respiratoires.

 

Améliorer son hygiène de vie

 

Plus de la moitié des asthmes en France sont des asthmes d’origine allergiques, c’est-à-dire qu’ils sont causés, souvent pensant l’enfance, par une exposition à une substance à laquelle le malade est allergique.

Acariens, pollens, poils d’animaux domestiques… Sont autant de substances communes dans l’environnement qui sont à l’origine de très nombreux cas d’asthmes allergiques. S’ils sont présents dans l’environnement d’un asthmatique allergique, ils représentent à minima une source de gênes respiratoires, au pire ils peuvent provoquer des crises d’asthme à répétition.

Assainir son environnement en aérant régulièrement la pièce dans laquelle on se trouve, en éliminant les parfums, encens et autres de son environment et en minimisant au maximum les substances allergènes permet à ces malades d’améliorer grandement leur qualité de vie au quotidien.

Pour plus d’informations, de conseils et d’échanges entre malades chroniques qui souffrent de problèmes respiratoires, rejoignez nos labos d’idées dédiés sur le sujet.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.