blog
0

Le sport : votre meilleur allié contre la maladie de Crohn !

le sport le meilleur allié contre la maladie de crohn

On a tendance à pratiquer un sport pour le plaisir mais aussi pour perdre du poids ou garder la forme. Pourtant, le sport a pleins d’autres bienfaits, parmi lesquels la prévention et l’amélioration des maladies chroniques, notamment la maladie de Crohn. 

Un moyen efficace de diminuer le recours aux médicaments

Un entraînement en endurance d’intensité modérée peut aider les patients souffrant de MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin) à réduire l’activité de la maladie et le besoin de médicaments. Mais également d’améliorer la qualité du sommeil et la fonction digestive, à atténuer les peurs et les dépressions et à augmenter la capacité de performance. 

À fréquence minimale de 3 heures de sport par semaine, les douleurs peuvent être significativement mieux supportées et la quantité d’analgésiques diminuée.

Le sport a un effet anti-inflammatoire !

L’entraînement physique peut vous aider à mieux faire face à votre maladie, à réduire l’activité de la maladie et à diminuer le besoin de médicaments. 

En effet, le sport a un effet anti-inflammatoire sur le corps. Des chercheurs de l’Université de Californie de San Diego ont récemment découvert qu’une seule session d’exercice d’environ 20 minutes à un rythme modéré comme de la marche rapide pouvait avoir un effet anti-inflammatoire au niveau cellulaire et sur l’organisme en général.

Quel type de sport pour ma maladie de Crohn ?

Les sports d’intensité forte provoquent chez tout le monde une accélération du transit, encore plus chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn. Les sports d’intensité modérés sont donc favorisés, on peut donc pratiquer  la course d’endurance jusqu’au semi-marathon, la squash, le vélo, la natation, etc…

Mais attention à la durée, nager pendant une heure sans s’arrêter est intense, plutôt nager 3 séances pendant 30 minutes qu’une grosse séance d’une heure. 

Hydratation et alimentation

Il faut bien s’hydrater lors d’une activité physique, en buvant 1L par heure d’activité physique en moyenne. En général, il vaut mieux s’hydrater entre 30 minutes avant le début et 3à minutes après la séance de l’exercice physique. 

Avec la maladie de Crohn, il faut éviter l’activité physique à jeun, car on va puiser dans ses réserves énergétiques et majorer la fonte musculaire,  ce qui n’est pas souhaitable pour les patients atteints de la maladie de Crohn. 

Il vaut mieux attendre 3 heures après un repas avant de faire du sport, le flux sanguin sera attiré vers les muscles et le travail digestif alors altéré. 

 

Pour en savoir plus, rejoignez notre laboratoire d’idée sur l’activité physique et la santé juste ici.

More Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.