blog
0

Malade chronique : l’importance des animaux de compagnie 

Ce soir-là, alors que je me morfonds seule dans mon lit, elle s’est approchée et m’a fait plein de câlins en ronronnant. Elle était là, comme si elle me comprenait. Elle est restée proche de moi jusqu’à ce que je me sente mieux et réussisse à m’endormir. Sa présence m’a fait du bien et ça m’a vraiment réconfortée. », témoignage de Stéphanie, 42 ans, atteinte d’un diabète de type 1 depuis ses 27 ans, DBL-diabète

Ce n’est plus à prouver, la compagnie des animaux ont de nombreux bienfaits sur notre santé. Mais à quel point leur présence peut-elle être bénéfique pour une personne malade ? 

Ils nous aident à mieux vivre avec la maladie : un soutien psychologique infaillible 

La charge mentale de la maladie est parfois difficile à vivre ou même à supporter. Comme l’explique DBL Diabète, le quotidien avec un animal de compagnie permet de s’occuper l’esprit et de penser à autre chose qu’à la maladie, aux rendez-vous médicaux, aux traitements, etc. La présence d’une petite boule de poil permet de se détendre, de se distraire et de vivre, voire d’accepter plus calmement sa maladie, ou en tout cas dans de meilleures conditions. 

En effet, la vie avec la maladie peut parfois être difficile à gérer, et certains moments plus que d’autres. Les animaux sont donc une source de soutien émotionnel et psychologique sans même avoir à poser de questions. Ils réduisent le stress et apportent une sensation de bien-être et d’apaisement qui peuvent même aider à guérir. 

La zoothérapie ? 

Il s’agit d’une thérapie qui existe depuis de nombreuses années au Canada et qui commence à apparaître en France. Il s’agit d’utiliser la proximité d’un animal (domestique ou de compagnie) auprès d’un humain souffrant de troubles mentaux, physiques ou même sociaux afin de l’aider à supporter la maladie. L’animal va permettre à la personne de réduire son stress et également les conséquences d’un possible traitement médical. 

Ainsi, les animaux sont très présents dans les Ehpad, notamment, pour accompagner les personnes âgées et les aider au quotidien. 

Des bénéfices sur la santé et un renforcement su système immunitaire 

Et si les animaux nous aidaient à diminuer les risques pour notre santé ? 

Selon plusieurs études américaines, les propriétaires d’animaux de compagnie auraient moins de problèmes de santé que ceux qui n’en ont pas. Comme l’explique le site passeport santé, les personnes ayant un animal de compagnie auraient moins d’hypertension artérielle, moins de cholestérol et également moins de problèmes cardiovasculaires.

Ils protègent notre coeur 

Les risques cardiovasculaires sont donc moins élevés pour les personnes ayant un animal de compagnie. 

Mais comment cela se fait-il ? 

Caresser une petite boule de poil provoque généralement un sentiment de « bien-être » qui apaise la personne. Ainsi, comme l’explique passeport santé : la respiration ralentit, la pression artérielle baisse et le rythme cardiaque diminue. Le risque de développer une maladie cardio-vasculaire est alors considérablement diminué. 

Protège les enfants des maladies 

Si les animaux de compagnie ont un impact sur les personnes atteintes de maladies, ils en ont également un pour prévenir certains virus ou bactéries. 

En effet, les risques d’asthme, de rhume des foins ou d’eczéma sont moins fréquents chez les enfants exposés à un animal de compagnie pendant les premières années de leur vie, comme l’explique le site Europe 1. 

Les bienfaits pour les nourrissons ont également été prouvés : en compagnie d’animaux, ils seraient moins enclins aux infections respiratoires et le risque d’allergie diminuerait jusqu’à 33%. 

De plus, les chats, notamment, ont des effets bénéfiques sur la santé des enfants, autant que sur celle des adultes : ils réduisent le stress ainsi que l’anxiété et peuvent également diminuer les risques de dépression. Les chats contribuaient à la rupture de l’isolement sociale. 

La ronron thérapie : un véritable outil de santé ? 

La ronron thérapie consiste à profiter du ronronnement du chat pour se soigner. 

Comment ? 

La basse fréquence de leur ronronnement a un effet bénéfique sur l’homme. 

Mais quels sont les bénéfices ? 

La ronron thérapie permet donc de lutter contre le stress, d’apaiser, de réguler la pression artérielle, de soigner les insomnies, etc… 

La ronron thérapie aurait donc de véritables pouvoirs thérapeutiques.  

Des chiens capables de dépister les maladies

Les chiens possèdent 35 fois plus de cellules olfactives qu’un humain. Ils sont donc capables de détecter des composés chimiques organiques volatils, comme l’explique le site notre temps. Certaines odeurs qu’ils sentent sont donc des signes précoces de la présence d’une tumeur, d’un cancer, ou autre certaines autres maladies, et également de certaines infections comme le Covid-19. 

More Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.