Coronavirus : les malades chroniques avec un diabète ou une hypertension courent-ils plus de risques ?

Les malades chroniques présentant un diabète de type 2 ou une hypertension artérielle (HTA) sont-ils plus à risque de contracter une forme sévère de l’infection au coronavirus Covid-19 ?

Au cours des précédentes épidémies de coronavirus (SARS-CoV en 2002 et MERS-CoV en 2012), près de 50% des patients présentaient un diabète de type 2 (DT2) ou une hypertension artérielle (HTA).

Depuis début décembre 2019, une série de cas de pneumopathies d’origine indéterminée a révélé l’émergence d’un nouveau coronavirus appelé SARS-CoV-2 responsable du Covid-19.

De la même façon, depuis le début de l’année, de petites études récentes sur le Covid-19, montrent que de nombreux patients semblent avoir des comorbidités métaboliques et cardiovasculaires.

Une analyse de 3 études est parue le 11 mars dernier dans la revue The Lancet, revue qui fait référence dans le monde scientifique et médical. Publiée par des pneumologues de l’hôpital universitaire de Bâle, en Suisse, cette étude détaille le risque d’infection et de pneumonie liée au Covid-19 pour les personnes présentant une hypertension artérielle ou un diabète de type 2, et expliquent pourquoi ces patients sont plus à risque.

  • Dans une première étude menée auprès de 52 patients traités en unité des soins intensifs, l’hypertension et le diabète de type 2 ont été largement retrouvés chez les 32 personnes qui sont décédées. Le diabète de type 2 était présent chez 22% des patients décédés, et la maladie cérébrovasculaire, qui peut-être une conséquence de l’hypertension, a été retrouvée chez également 22% des patients décédés.

  • Dans une deuxième analyse, menée, cette fois-ci chez 1 099 patients confirmés Covid-19, 23,7% des 173 patients qui présentaient une forme sévère du Covid-19, avaient une hypertension, 16,2% un diabète de type 2, 5,8% des maladies coronariennes, et 2,3% des maladies cérébrovasculaires.

  • Une troisième étude montre des résultats comparables : sur 140 patients admis à l’hôpital pour une infection avérée au Covid-19, 30% d’entre eux présentaient une hypertension (HTA) et 12% en diabète de type 2.

Les auteurs de cette publication émettent l’hypothèse que ce risque majoré de contracter le coronavirus serait lié à certain traitement de l’hypertension et du diabète de type 2.

Sans entrer dans les détails scientifiques et biologiques, les coronavirus se lient aux cellules de l’organisme, pour se multiplier, via une enzyme appelée ECA2 – Enzyme de Conversion de l’Angiotensine 2. Or, cette enzyme est surexprimée chez les patients traités avec des inhibiteurs de l’Enzyme de Conversion de l’Angiotensine, ou avec des bloqueurs des récepteurs de type I de l’angiotensine II, ou encore avec antagonistes des récepteurs de l’angiotensine. Tous des traitements prescrits aux patients souffrants d’hypertension artérielle (HTA) ou de diabète de type 2. C’est cette surexpression de l’enzyme ECA2 qui faciliterait l’infection par le coronavirus. Tout cela reste bien sûr une hypothèse pour l’instant mais c’est l’explication la plus plausible avancée aujourd’hui par les équipes de recherche médicale.

Nous tenons cependant à attirer votre attention sur une information cruciale. ATTENTION, les auteurs de cette étude demandent à NE SURTOUT PAS ARRETER VOS TRAITEMENTS, ce qui serait très dangereux en l’absence d’alternative.

En revanche, vos professionnels de santé doivent connaître cette information, et comprendre qu’il est crucial de vous considérer comme des patients particulièrement à risque de développer une forme sévère d’infection au Covid-19.

En cas de suspicion d’infection au Covid-19 alertez immédiatement les professionnels de santé en leur précisant que vous êtes diabétique de type 2 ou hypertendu, et parfois les 2, et que vous êtes traités par un des traitements cités au-dessus.

Les auteurs estiment qu’il serait sans doute judicieux que les médecins qui vous suivent puissent rediscuter avec vous de vos traitements et peut-être envisager des médicaments alternatifs.

Au-delà des diabétiques de type 2 et des hypertendus, quels sont les profils les plus touchés par le coronavirus Coid-19 ?

Le coronavirus Covid-19 touche plus les hommes que les femmes. C’est ce qui est observé en Chine et l’hypothèse retenue est que les hommes fument plus que les femmes et ont donc un risque pulmonaire plus important.

Le coronavirus est plus fatal pour les personnes âgées et/ou atteintes de certaines maladies comme nous venons de la voir. L’hypothèse première est bien sûr la plus grande fragilité des personnes âgées ou personnes malades. Le taux de mortalité serait de 0,2% chez les moins de 40 ans, 3,6% pour les plus de 60 ans et bondirait à 8% chez les plus de 70 ans.

Les personnes atteintes de maladies chroniques notamment diabète de type 2 et hypertension artérielle, mais encore asthme, sclérose en plaques, BPCO, autres maladies cardiovasculaires, et cancer doivent être particulièrement vigilantes.

Les cas graves de coronavirus s’expriment par une insuffisance respiratoire sévère, ainsi toutes les personnes ayant des problèmes respiratoires doivent être particulièrement vigilantes : asthmatiques, BPCO, obèses, diabétiques de type 2 en surpoids ou toute personne en surpoids.

Le tabac est un facteur aggravant. Les fumeurs doivent donc également être vigilants.

Corticoïdes, anti-inflammatoires et aspirine : si vous êtes traités au long court, vous devez poursuivre vos traitements !!!

Si vous êtes asthmatiques, BPCO, ou patients chroniques traités par corticoïdes ou anti-inflammatoires au long court vous devez absolument poursuivre votre traitement. En effet, l’ibuprofène et les anti-inflammatoires ne fragilisent que le système immunitaire des patients sains, n’ayant pas de maladies chroniques, et prenante occasionnellement des anti-inflammatoires.

Il en est de même si vous êtes traité au long court par aspirine, vous ne devez en aucun cas arrêter votre traitement.

Pendant ce temps, chez HEROIC santé…

Nous avons créé un laboratoire d’idées spécial Coronavirus et maladies chroniques, pour vous informer régulièrement. Retrouvez-y Pascal de l’équipe HEROIC santé, qui vous tiendra au courant des dernières évolutions de la pandémie.

Pour rejoindre ce labo d’idées, inscrivez-vous ou connectez-vous sur www.heroicsante.fr et allez dans l’onglet « Laboratoires d’idées » : vous trouverez le laboratoire “Coronavirus et COVID-19” dans le bas de la page. Vous pouvez “liker” le laboratoire en cliquant sur le coeur, vous le retrouverez ainsi plus facilement !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.