Grippe : se vacciner quand on est malade chronique

Dès le 13 octobre 2020, les personnes à risques peuvent retirer gratuitement leur vaccin contre la grippe saisonnière et se faire vacciner en pharmacie sur présentation d’un bon de vaccination. Comment savoir si vous êtes éligible ? Que change l’épidémie de COVID-19 à la vaccination cette année ? On fait le point dans cet article.

 

Personnes à risque : qui est concerné ?

La vaccination contre les virus grippaux saisonniers est recommandée pour les personnes à risque de grippe sévère ou compliquée les personnes âgées de 65 ans et plus, celles atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes obèses ( IMC ≥ à 40kg/m2).

Il est également recommandé de vous faire vacciner si vous avez dans votre entourage proche des personnes à risques, comme des nourrissons de moins de 6 mois ou des personnes immunodéprimées. Certaines personnes à risques ne peuvent pas se faire vacciner, il est donc important d’éviter au maximum la circulation du virus dans leur entourage proche.

 

Que faire si je n’ai pas reçu de bon de vaccination ?

L’Assurance Maladie adresse chaque année à l’automne une invitation personnalisée et un bon de prise en charge aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales en vigueur qu’elle peut facilement identifier, notamment les malades chroniques.

Cependant, plusieurs catégories de personnes à risques ne reçoivent pas ce bon, en raison de la difficulté de les identifier, comme les femmes enceintes, les personnes obèses et l’entourage des personnes immunodéprimées ou des nourrissons de moins de 6 mois.

Ces personnes peuvent toujours bénéficier d’un vaccin pris en charge à 100% par l’assurance maladie puisqu’un professionnel de santé agréé (infirmier, médecin, sage-femme, pharmacien…) sera en mesure de leur fournir un bon de vaccination contre la grippe s’il estime que vous en remplissez les critères. 

Si vous pensez être éligible à un bon de vaccination, et n’en avez pas reçu, n’hésitez pas à en parler à l’un de ces professionnels de santé pour y remédier. 

 

Vaccin contre la grippe : rester vigilant

Même une fois vacciné, restez particulièrement vigilant aux risques de contamination durant les 3 semaines qui suivent l’injection.

La protection assurée par le vaccin contre la grippe saisonnière est n’est obtenue que dans les 2 à 3 semaines après l’injection. Une fois activée, elle dure de 6 à 9 mois. Il est donc recommandé aux personnes à risque de se faire vacciner au début de l’automne pour une protection optimale au plus fort de la circulation de la maladie, et qui dure jusqu’au printemps prochain, quand le virus ne circule plus ou presque plus.

Se faire vacciner tard dans la saison hivernale, c’est augmenter de nombreuses semaines votre exposition aux risques de la grippe.

 

Je suis cas contact COVID-19, dois-je me faire vacciner ?

Si vous êtes cas contact COVID-19, nous vous recommandons d’attendre 14 jours, ou d’être testé négatif, avant de vous faire vacciner. En cas de contamination au COVID-19, votre système immunitaire est affaibli, et se vacciner pour une autre pathologie dans de telles conditions est fortement déconseillé.

En règle générale, si vous êtes malade ou sous traitement médicamenteux, consultez votre médecin traitant pour évaluer d’éventuelles contre-indications à vous faire vacciner contre la grippe saisonnière.

 

Grippe saisonnière : une maladie pas si anodine

La grippe reste une infection respiratoire aigüe, très contagieuse et qui reste toujours harassante : forte fièvre, maux de tête, courbatures, fatigue intense…Chez les personnes fragiles et les personnes de 65 ans et plus, elle peut entraîner des complications graves, des hospitalisations voire des décès (10 000 à 15000 chaque année).

Il ne faut pas la prendre à la légère.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.