blog
0

Les 4 meilleurs sports à pratiquer après un AVC

Victime d’un AVC récemment ? Mais quel sport pratiquer après une période de convalescence ? Le sport est une activité nécessaire pour rééquilibrer votre mental et votre esprit !

Il est important pour votre santé mentale de maintenir des loisirs qui vous font plaisir. Le sport après un AVC permet de lutter contre la prise de poids, l’hypertension artérielle, diminue la glycémie et les risques thrombotiques. Faire une activité physique régulière éloigne les risques de récidives d’un AVC.

L’aspect social est à prendre en compte, la reprise du sport permet de rencontrer d’autres personnes et de rester dans la société afin de lutter contre la dépression.  Vous l’avez compris, bouger ne peut que faire du bien à votre corps et à votre moral. 

Quand reprendre le sport après AVC ?  

 

Pour reprendre une pratique physique n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin et/ou de votre kiné, de votre cardiologue ou de votre neurologue qui suit votre état physique actuel. En moyenne, les personnes victimes d’un AVC sont capables de reprendre la marche quotidienne 6 mois après leur accident. Monter les escaliers et marcher à l’extérieur de chez soi favorise la reprise du sport.

Quel type de sport après un AVC ? 

 

Le corps médical préconise des sports doux et modérés pour retrouver la forme et pour reprendre confiance en soi. Doux ne veut pas dire faible, au contraire on travaille en profondeur les muscles du corps, la coordination et la motricité du corps ainsi que son équilibre. La reprise en douceur du sport stabilise le corps et le mental, c’est la phase la plus importante pour reprendre confiance en soi après un AVC. 

La marche est le sport le plus facile à reprendre selon son état physique.

Elle est toujours conseillée, dans la mesure du handicap, pour stimuler le corps à se remettre en action. Marcher est bénéfique pour retrouver son équilibre et avoir une activité à son propre rythme. Une marche quotidienne de 30 minutes par jour est recommandée pour éviter la sédentarité.

De préférence en pleine nature, dans un parc ou en forêt, selon son accessibilité. Marcher en forêt ou en campagne procure une sensation de bien-être et de reconnexion à nos sens. Ici la distance ne compte pas, l’objectif est de vider son esprit, de prendre un bon bol d‘air et de marcher à son rythme !

Tout comme la marche, le vélo est très bénéfique.

Il permet de retrouver de la motricité et de l’équilibre avec son corps. À son rythme, la pratique du vélo après un AVC peut être modérée sans s’aventurer dans une randonnée trop intense. D’après une étude Nord-Américaine, la pratique du vélo aurait des bénéfices sur le cerveau chez les personnes ayant eu un AVC. Les patients auraient retrouvé une motricité et une mémorisation plus rapidement que les personnes n’ayant pas fait de vélo durant les 6 à 12 mois post AVC. 

Le yoga bon pour le corps et l’esprit. 

Le yoga est une discipline spirituelle et corporelle qui vise à libérer l’esprit des contraintes du corps tout en maîtrisant son mouvement, son rythme et son souffle. Cette pratique renforce le système immunitaire, régule l’anxiété et le stress, elle permet de retrouver de la mobilité et de la souplesse du corps et renforce les muscles profonds.

Pas besoin d’être souple ou contorsionniste, le yoga c’est la pratique de l’humilité, des postures adaptées pour le niveau de chacun sans se faire mal au dos. Pour une première fois après un AVC, il est préférable de commencer par un yoga doux : le Hatha et le pranayama. Ces deux pratiques ont pour objectif de rester dans des postures quelques minutes sans trop intensifier le cardio afin de travailler sur les muscles profonds du corps.

La pratique de la méditation dans ces cours ont des bienfaits sur le mental et la respiration. Apprendre à respirer en conscience diminue l’anxiété et apporte du calme pour votre esprit.

La méthode pilates renforce les muscles profonds du corps.

Grâce à des exercices qui sollicitent les muscles peu utilisés, le pilates décontracte les muscles tendus et tient compte de la respiration naturelle du corps. Inspirée par le yoga, le créateur Joseph Pilates, travaille sur les étirements des muscles, l’équilibre et le renforcement musculaire. Cette méthode pilates est conseillée après un AVC pour retrouver de l’équilibre, de la force et pour améliorer la posture de la colonne vertébrale. C’est une pratique sportive excellente pour retrouver du dynamisme, du souffle et de la force. 

D’après de nombreuses études médicales*, le sport est une activité physique essentielle à la remise en route des capacités cognitives et comportementales après un AVC. Il diminue le risque de récidive et permet de retrouver un équilibre de vie agréable plus rapidement. Le principal est de retrouver du plaisir, comme le dit Jérôme Laurin, docteur en science du mouvement : “Allier le plaisir à la pratique sportive : une recette de réadaptation scientifiquement prouvée !” et de reprendre confiance en soi, plusieurs organismes** peuvent aider les personnes atteintes d’un AVC pour retrouver la forme !

More Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.