blog
0

Maladie chronique : faut-il en parler au travail ?

En France, les maladies chroniques évolutives au travail concernent 15% de la population active. Malheureusement, les symptômes des douleurs chroniques sont souvent méconnus en milieu professionnel et sont souvent difficiles à vivre.

Qu’en dit la loi ? 

Avant toute chose, légalement, il n’y a aucune obligation de parler de sa maladie chronique à son employeur.  Même après un arrêt maladie prolongé, les informations concernant une maladie peuvent rester sous silence selon le souhait du malade. Néanmoins, dialoguer de son état de santé au travail permettra de faciliter son quotidien notamment s’il nécessite des conditions de travail aménagées. 

Quels avantages de parler de sa maladie chronique au travail ?

Dans le monde professionnel, les maladies chroniques évolutives concernent 15% de la population active et le taux d’activité professionnelle des personnes souffrant de ces maladies est estimé à 35%. Malheureusement, les patients atteints de douleurs chroniques hésitent à en parler et ont tendance à rester isolés. 

La maladie peut amener de l’essoufflement ou de la fatigue, des absences pour raisons de santé ou la nécessité d’un espace de travail adapté. Dialoguer instaurera un climat de confiance et vous dispensera peut-être de certaines tâches nécessitant des efforts physiques importants. La communication joue un rôle important : pour comprendre la maladie et les besoins, vos collègues ont besoin d’être informés. 

Informer et sensibiliser sur l’existence des douleurs chroniques au travail possède de nombreux avantages, en effet, il est possible de demander à aménager les horaires pour, par exemple, se rendre à des consultations ou examens. 

La solution du télétravail peut également être envisagée permettant d’éviter les déplacements fatigants (transports en commun, voiture…) et de travailler dans un environnement plus serein et d’éviter un environnement néfaste et contraignant. 

Suite à un arrêt de travail d’une durée de plus de 3 mois, une visite de pré-reprise est organisée par le médecin du travail à l’initiative du médecin traitant, du médecin conseil des organismes de sécurité sociale ou du travailleur afin de favoriser le maintien et la réinsertion dans l’emploi.  

 

Maladies chroniques : un handicap pour votre carrière ?

Près d’une personne sur deux en situation de handicap déclare avoir subi une discrimination dans l’emploi. Les salariés fragilisés par une maladie chronique rencontrent de nombreuses difficultés : des problèmes financiers due à des salaires réduits, des freins dans l’évolution de leur carrière, des discriminations importantes voire un isolement total. 

Pourtant, des outils existent et peuvent vous aider à expliquer et parler de votre maladie chronique tels que des vidéos explicatives, des articles ou encore des bandes dessinées pour un aspect plus ludique.

Des outils qui permettent de vous aider à prévenir et à lutter contre ces situations de discrimination au travail, comme le projet de bande dessinée « Douleurs chroniques au travail » qui aide les malades à exprimer leurs besoins concernant leur maladie à leur entourage, et qu’HEROIC santé a contribué à financer. 

Vous trouverez plus d’informations directement sur notre plateforme ainsi que sur notre projet de bande dessinée.

Ensemble, changeons les choses.

More Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu