blog
0

7 conseils pour mieux dormir

Mais d’ailleurs, pourquoi dormons-nous ?

Le sommeil est aussi vital que l’alimentation et l’hydratation. Lorsque vous dormez, c’est le moment que choisit votre corps pour recharger les batteries.

Votre cerveau en profite pour intégrer, trier et stocker les informations que vous avez reçues dans la journée. C’est en grande partie grâce au sommeil qu’il construit une mémoire stable, à court et long terme.

Le sommeil permet également la récupération physique et la fabrication d’hormones indispensables au bon fonctionnement de votre organisme.

 

Créez votre cocon

Créez un environnement où vous vous sentirez bien, qui vous mettra en condition pour dormir. 

Aménagez votre chambre. Apparemment les matières et couleurs naturelles, ainsi que le bleu sont propices au calme et au repos. 

Évitez de monter le chauffage. Préférez une température en dessous de 21°, idéalement entre 16° et 18°.

Enfin, aérez le matin pour renouveler l’air intérieur, souvent bien plus source de pollution que l’air extérieur.

 

Faites de l’alimentation et de l’activité physique les alliés de votre sommeil

Préparez des repas à tendance végétale le soir. Bannissez la viande et le fromage qui sont difficiles à digérer et qui sont excitants. Préférez les légumes, les légumineuses ainsi que les glucides lents, tels que le riz complet ou le pain complet.

Pour autant, ne mangez pas trop léger le soir. Un estomac qui crie famine vous empêchera de dormir. Trouvez le juste équilibre.

 

Mangez au moins 2 à 3h avant d’aller vous coucher. 

Après votre repas, vous pouvez boire une tisane de tilleul ou de camomille, réputées pour favoriser l’endormissement.

 

Même si une activité physique le soir est déconseillée, elle est très utile pour une bonne nuit de sommeil. Pratiquez-la dans la journée ou juste après votre journée de travail. 

 

Écoutez-vous

Bâillements, paupières lourdes… Vous êtes devant la télé et vous ressentez ces “symptômes” ? Écoutez-les, et allez vous coucher. 

Évitez de vous endormir devant la télé, sinon vous risquez d’avoir du mal à retrouver le sommeil une fois dans votre lit.

N’attendez pas d’être épuisé pour aller dormir. C’est le meilleur moyen, une fois dans votre lit, de ne pas réussir à vous endormir.

 

Évitez les situations d’éveil dans l’heure qui précède votre coucher

Travail, jeux vidéos, café, thé, alcool, tabac, activité physique… sont à bannir 1h avant de dormir. Ce sont des stimulations qui mettent votre corps en éveil. Vous n’êtes donc pas du tout prêt à dormir. Avant, il faut un certain temps pour retrouver le calme. D’ailleurs…

 

Créez une routine de sommeil

Comme vous vous préparez, chaque matin, à la journée qui s’annonce, préparez-vous à dormir.

Créez votre propre routine, 30 minutes à 1h avant de dormir. Quelques idées que vous pouvez expérimenter :

  • Prendre un bain ou une douche
  • Tamiser votre chambre
  • Faire une séance d’étirements
  • Lire
  • Méditer
  • Mettre de la musique douce

 

Le cerveau aime les routines. C’est le meilleur moyen de se mettre en condition. Cela vaut autant pour le travail que pour le sommeil. 

Apparemment, il faudrait 21 jours pour ancrer une habitude… Vous relevez le défi ?

 

Trouvez votre rythme de sommeil

Quelle heure de coucher vous convient le mieux ?

Quelle heure de lever ?

Combien de temps avez-vous besoin de dormir ?

 

Ce qui convient à certains ne vous conviendra pas forcément. Le sommeil est propre à chacun. Arrêtons de lutter contre les besoins de notre corps. Écoutons-le plutôt. 

 

Observez votre sommeil. Pour cela, vous pouvez noter, après chaque nuit, l’heure de coucher et de lever, comment s’est passée votre nuit, votre ressenti… Faites l’exercice tous les jours pendant un mois.

Et pour aller plus loin, vous pouvez noter votre alimentation, vos humeurs, vos activités, votre stress au travail, les symptômes de votre maladie chronique, et votre sommeil. Vous relèverez sûrement des liens.

Apprenez à vous connaître et à connaître votre sommeil, pour le retrouver.

 

Testez ensuite, pour savoir le rythme qui vous convient le mieux.

 

Parlez de vos troubles du sommeil et faites-vous accompagner

Parlez-en à votre médecin. Il pourra adapter le traitement de votre maladie chronique. Ou mettre en place des mesures hygiéno-diététiques. Ou encore mettre en place une thérapie cognitivo-comportementale pour prendre conscience de vos facteurs et mécanismes de sommeil. 

Ce genre de thérapie est bien plus efficace qu’un traitement pour remédier à des troubles du sommeil. Les médicaments doivent être le dernier recours, car ils ont des effets indésirables et perdent en efficacité dans le temps.

 

Aussi, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un naturopathe ou un sophrologue, par exemple. Il pourra vous accompagner pour vous relaxer, diminuer votre stress ou votre angoisse à l’idée de ne pas bien dormir. Vous pourrez convenir ensemble de méthodes et routines à tester, voire adapter votre alimentation.

 

More Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu