Pendant le premier confinement, 1 malade chronique sur 2 a renoncé à consulter un professionnel de santé. Même si la période est compliquée, ne mettez pas votre santé entre parenthèses et sollicitez vos soignants si vous en ressentez le besoin.

 

Reconfinement : une doctrine de suivi médical différente

 

Pour les personnes atteintes de maladies chroniques, ce second épisode de confinement ne doit pas être synonyme de rupture du lien avec son professionnel de santé ou bien, dans les cas les plus graves, de dégradation de l’état de santé.

Contrairement au premier confinement, tous les professionnels de santé, médicaux et paramédicaux, continuent d’exercer et de recevoir des patients. Un changement de doctrine qui s’explique par les dégâts qu’à pu causer la rupture de leur parcours de santé à certains malades chroniques.

Aussi, les professions médicales encouragent le maintien à domicile des patients, dans le but de les protéger davantage, mais sans les perdre de vue.

 

Comment conserver une bonne hygiène de vie pendant le confinement ?

 

Se confiner est toujours un mauvais moment à passer, surtout pour des malades chroniques. Sédentarité, stress, anxiété, prise de poids, insomnies, alimentation moins équilibrée… Sont autant de dégradations de l’état de santé qui été observées à la suite du premier confinement.

Pour les surmonter, et éviter de dégrader son état de santé pendant cette période difficile, il est primordial de conserver une bonne hygiène de vie en suivant ces quelques conseils :

  • Poursuivez vos traitements et soins habituels. Si vous êtes sous traitement médicamenteux ou que vous devez effectuer certains exercices régulièrement, il est très important de ne pas les interrompre brusquement
  • Conservez une alimentation équilibrée. Même si c’est tentant et que nous avons tous besoin de réconfort, attention à ne pas abuser la « Comfort food ». Profitez plutôt du temps en plus que vous passez chez vous pour cuisiner de bons petits plats sains et équilibrés
  • Couchez-vous et levez-vous à heure fixes. Un rythme de sommeil irrégulier provoque une baisse du temps de réaction, difficulté de concentration, irritabilité, ou encore troubles de la mémoire et sur le long terme : perte de motivation, fragilité émotionnelle, risque de dépression, apprentissage plus difficile, et également augmentation des maladies.
  • Conservez une activité physique régulière. Autant que possible, essayez de bouger un minimum de 30 minutes par jours. Une balade, des exercices de cardio ou de yoga/pilates sont particulièrement recommandés en cette période ou de nombreuses activités sportives ne sont plus accessibles.

HEROIC santé peut vous aider à surmonter ce deuxième confinement

 

La plateforme HEROIC santé est là pour vous aider à surmonter les difficultés de ce second confinement grâce à plusieurs outils :

  • Des espaces d’échanges entre patients : inscrivez-vous sur la plateforme et accédez à nos Laos d’idées : des espaces où vous pourrez poser vos questions à d’autres malades chroniques, confrontés aux même difficultés que vous, et qui pourront vous partager leurs astuces pour les surmonter
  • Un questionnaire pour vérifier la qualité de votre suivi médical : 7 malades chroniques sur 10 estiment ne pas être correctement suivis par leurs médecins. Grâce à notre outil parcours, accessible après inscription sur la plateforme, découvrez si votre suivi médical peut être amélioré, et recevez les bons conseils pour y remédier.

 

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ D’ENTRAIDE ENTRE MALADES CHRONIQUES 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.