Vous avez décidé de sauter le pas : prendre en main votre santé, en arrêtant de fumer. Bravo ! Vous pouvez déjà vous féliciter pour cette grande décision ! Mais vous ne savez pas par où commencer ? Nous vous donnons 7 conseils pour arrêter de fumer.

 

1. Évaluez votre consommation et votre profil de fumeur

 

Quel fumeur êtes-vous ?

Savez-vous réellement combien de cigarettes vous fumez ?

Savez-vous comment vous fumez ? Aspirations plus ou moins profondes, nombre de bouffées, situations propices, temps de contact avec la cigarette, etc.

Savez-vous à quel point vous êtes dépendant ?

Oui, pas mal de questions. Mais qu’il est nécessaire de se poser pour mieux vous connaître et initier le changement.

Évaluer votre consommation et votre dépendance au tabac est la première étape pour enclencher un sevrage tabagique.

Faites le point sur :

  • Votre consommation
  • Votre dépendance physique
  • Les situations et émotions qui vous donnent envie de fumer
  • Votre motivation à arrêter de fumer

 

2. Informez-vous avant d’arrêter de fumer

S’informer est la seconde étape de votre sevrage tabagique.

Ayez conscience que ce chemin ne sera pas de tout repos. En effet, vous devez avoir connaissance des obstacles que vous allez rencontrer. Vous saurez ainsi mieux les appréhender et les surmonter.

Par exemple, vous allez avoir des envies fortes de fumer. Vous allez peut-être être stressé ou irritable, ou encore déprimé.

Il est probable que vous ayez également des troubles du sommeil ou de la concentration, et que vous ayez envie de manger.

Ces impacts varient d’une personne à l’autre.

Aussi, ayez conscience que le plus dur est de combattre ses rituels : fumer en buvant son café, après la pause déjeuner, en soirée, en voiture, etc.

Informez-vous auprès :

  • De dispositifs d’accompagnement, comme Tabac Info Service. Vous y trouverez toutes les informations pour choisir la méthode d’arrêt qui vous convient. Sur l’application disponible sur Apple Store ou Google Play, vous verrez l’évolution de votre consommation. Vous prendrez conscience des bénéfices sur votre santé et votre porte-monnaie.
  • Des communautés en ligne : échangez, posez des questions à des experts ou des personnes qui relèvent le même défi que vous ou qui ont déjà vécu le sevrage tabagique.
  • De professionnels de santé.

 

3.Entourez-vous

Arrêter de fumer n’est pas un combat que vous devez mener seul.

Beaucoup de personnes sont dans votre situation. D’autres ont traversé les obstacles que vous rencontrez. Ils sauront comprendre, vous conseiller et vous soutenir pour tenir bon.

Déculpabilisez et osez demander de l’aide.

  • Informez votre entourage de votre volonté d’arrêter de fumer. Certains ne croiront pas que c’est sérieux, mais il y aura toujours quelqu’un pour vous soutenir.
  • Relevez le défi avec un proche. Vous vous motiverez l’un et l’autre.
  • Rejoignez une communauté. Par exemple, il existe des pages Facebook Mois Sans Tabac proches de chez vous.

Aussi, des experts sont là pour vous accompagner.

Dans le cadre de l’opération Mois Sans Tabac en ce mois de novembre, des professionnels de santé se mobilisent.

Formés en tabacologie, médecins, psychologues, infirmiers, pharmaciens et sages-femmes…, sauront vous informer et vous accompagner. Ou alors ils vous orienteront vers un spécialiste si vous en ressentez le besoin.

Enfin, vous pouvez également appeler Tabac Info Service au 3989. Au bout du fil : un tabacologue qui réalisera un bilan et vous donnera de précieux conseils.

4. Choisissez la méthode qui vous convient le mieux pour arrêter de fumer

Il existe plusieurs moyens pour arrêter de fumer.

Vous pouvez arrêter du jour au lendemain, ou progressivement, en diminuant votre consommation, cigarette par cigarette.

Vous pouvez choisir de prendre un substitut nicotinique en pharmacie : patch, pastilles, inhaleur… Ou échangez avec votre médecin pour choisir le traitement le plus adapté. Remboursé par la sécurité sociale ;).

Vous pouvez également choisir d’initier une thérapie, dite cognitivo-comportementale.

Nous ne pouvons que vous conseiller d’échanger avec votre médecin ou un tabacologue, pour convenir de la méthode qui vous convient le mieux.

5. Organisez-vous pour arrêter de fumer

Oui, s’organiser est important, quitte à noter vos étapes et actions dans votre agenda.

Tout d’abord, fixez une date d’arrêt du tabac. Notez-la, ça vous engage.

Ensuite, aménagez votre environnement.

Débarrassez-vous de vos cendriers, briquets et cigarettes. Accrochez des citations motivantes au mur, refaite la déco si vous le souhaitez.

Définissez des temps d’occupation, de loisirs, qui seront votre soupape si vous ressentez le besoin de fumer.

 

6. Apprenez à reconnaître les situations où vous avez envie de fumer

 

Lorsque vous avez envie de fumer, prenez un peu de recul.

« Pourquoi ai-je envie de fumer ? »

Est-ce un rituel, et donc un automatisme ? Êtes-vous stressé ? Énervé ?

Ou peut-être avez-vous vu quelqu’un fumer ?

Identifier ces moments vous permettra de comprendre votre rapport à la cigarette. Vous pourrez alors anticiper ces situations inconfortables.

 

7. Félicitez-vous pour chaque étape franchie

1 cigarette en moins.

Le goût des aliments retrouvé.

Moins d’essoufflement.

Valorisez chaque étape franchie vers votre arrêt définitif.

N’hésitez pas à les écrire, pour ancrer ces victoires dans votre esprit. Relisez-les si votre motivation est en baisse.

Aussi, et si vous mettiez de côté l’argent économisé pour vous offrir un cadeau ou un voyage ?

Arrêter de fumer vaut toujours la peine.

Même si vous avez essayé plusieurs fois, ne baissez pas les bras. Car chaque tentative vous emmène vers un arrêt définitif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.