Nous sommes à peu près tous conscients de la nocivité du tabagisme. Nous savons qu’il peut être la cause de certaines maladies, on nous le dit sans cesse. Mais, finalement, nous ignorons comment. Concrètement, pourquoi fumer est-il nocif pour notre santé ?

Nous ne mourrons pas du tabac. Mais des conséquences liées au tabagisme.
En effet, selon Santé Publique France, 1 fumeur régulier sur 2 meurt des conséquences de son tabagisme.
Et surtout, le tabagisme est la 1ère cause de mortalité évitable. C’est-à-dire qu’en arrêtant de fumer, vous diminuez significativement le risque d’avoir une maladie chronique.
Alors oui, arrêter de fumer, c’est plus facile à dire qu’à faire. Et nous ne sommes pas là pour vous faire la morale ou simplement vous dire « arrêtez de fumer ».

Il nous semble plutôt essentiel de vous informer sur les conséquences concrètes du tabagisme. Car pour nous, l’information est la meilleure des préventions.

Que contient une cigarette ?

En grand titre, Santé Publique France affiche que la cigarette est une usine chimique. Pourquoi ce doux surnom ?
Le tabac regroupe près de 2500 composés chimiques. Lorsqu’il est brûlé, ce nombre augmente à 4000 substances, dont beaucoup sont toxiques.

Bien sûr, cela varie selon les marques et la fabrication.
Toujours est-il qu’on retrouve systématiquement la nicotine, qui a la fâcheuse tendance à nous rendre dépendant. Et ce, dès les premières semaines, même pour une faible consommation.

En plus de la nicotine, nous trouvons dans la cigarette des goudrons, des gaz toxiques, des métaux lourds et des agents tels que les additifs pour améliorer la saveur.

Affiche « Autopsie d’un meurtrier » réalisée par la Ligue Nationale contre le Cancer, en 2004

Pourquoi fumer est-il nocif pour notre santé ?

Nous ne sommes pas tous égaux face aux impacts de nos modes de vie sur notre santé. Toutefois, le risque de développer des maladies chroniques à cause du tabac est réel. Cela dépend :

  • De l’ancienneté du tabagisme
  • Du nombre de cigarettes fumées chaque jour
  • De la façon de fumer : aspirations plus ou moins profondes, nombre de bouffées, etc.
  • De la composition de la cigarette
  • Et bien sûr, de facteurs génétiques propres à chacun

Le tabagisme est un facteur de risque important de nombreuses maladies, telles que les cancers, et notamment le cancer du poumon. Selon Santé Publique France, 1/3 des cancers sont dus au tabagisme. Cela monte à 80% en ce qui concerne le cancer du poumon.

Il peut être également à l’origine de maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC, hypertension artérielle, etc.), du diabète de type de 2, ou encore de maladies respiratoires telles que la BPCO ou l’asthme.
Il peut être aussi la cause de problèmes oculaires, buccaux et de troubles du sommeil. Enfin, il fragilise les os et les articulations, et cause des dégâts au système reproducteur.

Sans compter qu’il aggrave les maladies chroniques : diabète, ulcère, hypercholestérolémie, psoriasis, déchaussement des dents… Par exemple, il favorise l’apparition de complications liées au diabète et diminue la sensibilité du corps à l’insuline.

Quels sont ses effets, concrètement ?

Le tabagisme :

  • Affaiblit le système immunitaire et diminue la capacité du corps à combattre les infections, rendant le fumeur vulnérable aux maladies (maladies aiguës virales, maladies pulmonaires)
  • Modifie, par un système immunitaire affaibli, les bactéries qui se trouvent dans certaines parties du corps, par exemple la bouche (atteinte de la gencive : parodontite)
  • Épaissit le sang, cela bloque et donc abîme prématurément les veines et les artères et augmente le rythme cardiaque (maladies cardiovasculaires)
  • Diminue l’irrigation sanguine dans les membres (douleurs, artérites)
  • Libère, par sa fumée, des produits chimiques qui diminue la circulation sanguine des yeux, ceux-ci manquent d’oxygène, se détériorent alors et s’obscurcissent
  • Détériore la respiration (asthme, BPCO)
  • Réduit l’apport sanguin aux os, ralentit la production des cellules et donc diminue la masse osseuse, ce qui fragilise les os et entraîne des fractures et certaines maladies des os et articulations
  • Excite, au travers de la nicotine, provoquant des troubles du sommeil
  • Diminue la réserve des ovules, accélère la ménopause, nuit au transport de l’embryon vers la cavité utérine (grossesse extra-utérine), entraîne des malformations cardiaques et physiques à la naissance.

Oui, ça fait beaucoup. Mais, même si c’est plus facile à dire qu’à faire, la seule solution est d’arrêter de fumer.
Stopper la cigarette diminue le risque d’apparition des maladies chroniques et aiguës. Et ce, quel que soit le nombre d’années que vous avez passé à fumer.

En effet, selon l’OMS, les effets du sevrage tabagique sont visibles :

  • En 20min : votre rythme cardiaque et la pression artérielle diminuent
  • En 12h : le taux de monoxyde de carbone revient à son niveau normal dans votre sang
  • En 2 à 12 semaines : vous avez une meilleure circulation sanguine et vos fonctions pulmonaires se portent bien mieux

Alors, maintenant que vous êtes informé sur les effets nocifs du tabagisme sur la santé, qu’en dites-vous ? Prêt à essayer d’arrêter de fumer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.