blog
0

5 maladies ou infections qui peuvent s’attraper dans le sable 

Pour bon nombre de personnes, l’été signifie, plage, sable et baignade. Mais attention aux parasites présents dans le sable ! 

Les bactéries que l’on retrouve à la mer sont des bactéries dites « pathogènes » (bactéries pouvant provoquer des maladies). Elles sont généralement apportées par les mammifères. La contamination se fait lorsque l’on porte les mains à la bouche ou sur une plaie. D’où l’importance de bien se laver en rentrant de la plage, comme l’explique le site tendances orange. 

1. Les staphylocoques

Le staphylocoque est une bactérie qui existe sous diverses formes, et qui peut provoquer des infections pouvant devenir mortelles si elles atteignent les poumons ou encore le système sanguin. De plus, cette bactérie peut rapidement se retrouver sur notre peau, la contamination par cette bactérie peut alors souvent être observée dans le sable. 

La cause ? 

L’activité humaine. Plus il y aura de vacanciers sur la plage, plus cette bactérie augmentera et se propagera. 

Celle-ci est présente naturellement sur notre peau, mais peut devenir pathogène si elle franchit la barrière cutanée. Les infections peuvent alors être très dangereuses. 

2. Les verrues et mycoses

Contrairement à ce que l’on peut penser, elles ne s’attrapent pas principalement à la piscine. Ces champignons, qui aiment les lieux chauds et humides, s’installent dans le sable. Ils sont l’une des causes d’infections de la peau et des ongles et se propagent au contact d’autres personnes, d’animaux et donc également du sable, comme l’explique tendances orange. 

3. La gale

Il s’agit d’une maladie de la peau très contagieuse, qui provoque de fortes démangeaisons. Apparaissant sous forme de plaques, les mains peuvent être contaminées en premier avant de se propager sur les poignets et le reste du corps. 

Ce parasitose semble lui aussi aimer le sable. 

4. La gastro-entérite

Après une journée à la plage, il n’est pas rare pour les vacanciers de contracter une gastro-entérite ou des infections liées à l’estomac, pouvant provoquées des diarrhées, des nausées ou des vomissements. En 2012, selon une étude publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology, le sable en provenance de 53 plages californiennes a été analysé. Après quelques prélèvements, les chercheurs ont trouvé des Escherichia coli et des Enterococcus (bactéries typiques des intestins humains). Des Salmonella et des Campylobacter, souvent responsables d’intoxications alimentaires, étaient aussi présents. De plus, en 2009, une autre étude a montré que les personnes qui s’enterrent dans le sable, ou qui creusent des trous, sont plus sujets à attraper une gastro-entérite.

5. Les poux

Les plages sont souvent peuplées, un endroit idéal pour les poux qui aiment aussi la chaleur. Ils sont présents dans le sable et peuvent vite se proliférer sur la tête. Il faut donc rester vigilant afin de ne pas contaminer toute la famille. 

 

 

Vous l’aurez compris, les vacances à la plage c’est amusant et reposant, mais ça peut vite devenir difficile. 

Pour remédier à cela, on vous donne quelques conseils pour éviter les maladies et infections présentent dans le sable. 

Quelques conseils… 

  • Bien couvrir sa peau et surtout les parties intimes 
  • Éviter de s’allonger à même le sable, pensez à mettre une serviette de plage pour vous allonger 
  • Bien se laver et laver ses vêtements de bains en revenant de la plage 
  • Éviter de marcher pied nu sur le sable pour éviter les champignons, mycoses ou verrues 
  • Garder une attitude éco-citoyen : pensez à bien jeter vos déchets dans un endroit prévu à cet effet 

Vous aimerez aussi… 

More Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.